“Petit manuel musical du football” de Pierre-Etienne Minonzio (2014)

pem

“Le football possède une riche tradition musicale qui renvoie à des phénomènes culturels marquants, perceptibles à travers le monde, qui vont des chants de supporters, parfois très créatifs, jusqu’aux chansons qui font l’éloge du football. Sans oublier des spécificités locales, tels ces Argentins qui font rimer futbol et tango ou ces clubs anglais qui apportent un soin méticuleux à choisir la musique qui va accompagner l’entrée de leur équipe sur le terrain. Le champ abordé par ce dictionnaire ludique est donc très vaste et il s’adresse tant au nostalgique de la chanson ” Allez les verts ” qu’au lecture qui s’intéresse à la portée culturelle du football.” (résumé éditeur) 

 

C’était sur Radio Nova, un soir de juin dernier, peu avant la Coupe du Monde. Période propice, ô combien, qui voit fleurir nombre parutions sur le / autour du / parlant vaguement de foot.                                                                                                                           Tout et surtout n’importe quoi qui permet à (à peu près) n’importe qui de sortir la moindre bafouille entretenant un rapport – même lointain – avec le ballon rond.

Et alors que 90 % de ce qui sort semble tout juste bon à balancer à la poubelle, surgit parfois, au milieu de la foule opportuniste, la perle rare, phare au sein de l’obscurité environnante, qui permet d’encore croire à l’humanité.                                                             En l’occurrence : Pierre-Etienne Minonzio (journaliste à L’Equipe et collaborateur régulier des Inrockuptibles et So Foot), venu présenter son Petit manuel musical du football, au thème aussi simple que parfait.

Soit établir le lien qui existe, depuis presque toujours, entre football et musique, à travers une liste (non exhaustive) de morceaux, fameux ou non.
Des titres oscillant entre le sublime et le grotesque, qui, chacun à sa façon, célèbrent le jeu le plus connu du monde et permettent de dresser des passerelles entre les deux disciplines.

En résulte un dictionnaire formidablement vivant et ludique, guidé par la simple envie et le (fort souvent mauvais) goût, qui permet à l’auteur d’exhumer des joyaux aussi improbables que réjouissants…

Un inventaire qui voit se côtoyer dans la plus parfaite anarchie, les horreurs commises par Chris Waddle et Basile Boli, Youri Djorkaeff ou encore Jean-Pierre François. Mais également d’aussi illustres noms que Pete Doherty, Miossec ou New Order…

Une façon comme une autre de relier deux activités pas aussi éloignées que la vox populi voudrait le faire croire.                                                                                                                         Etant donné que (comme l’affirme le groupe The Hitchers dans son morceau « Strachan » : titre qui a donné à Pierre-Etienne Minonzio l’idée de son livre), le football pratiqué à son plus haut niveau n’est, en somme, rien d’autre qu’une forme d’art.

Grâce ne soit rendue à l’auteur d’être parvenu à l’affirmer de la moins prétentieuse des façons…

 

(Le Mot et le Reste éditeur) 

Advertisements

About Focus Webzine

Une vision de l'activité sportive...
This entry was posted in Analyse, Bibliographie, Football, Histoire, Littérature, Musique and tagged , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s