“Locals Only” de Hugh Holland (2011)

locals-only-hugh-holland-1 (1)

 

Recueil de photographie dû à l’artiste Hugh Holland, “Locals Only” se présente comme un parfait complément du documentaire-culte Dogtown and Z-Boys de Stacy Peralta (prochainement chroniqué en ces pages).

Mettant, peu ou prou, en scène les mêmes personnages parcourant les mêmes lieux, l’ouvrage se présente comme un instantané de l’époque : ces quelques années, au mitan des seventies, qui virent des adolescents sauvages réinventer l’art du skateboard et ainsi entrer dans la légende.

Période dorée dont Holland parvint à rendre la teneur grâce à l’alliance très particulière entre son matériel (de la pellicule ciné 35 mm, normalement utilisée pour les diapositives) et les conditions d’alors – cet inimitable de mélange de pollution et de luminosité propre à la Californie.

Laquelle nous permet de profiter de ces images à l’énergie presque palpable qui, mieux que tout autre document, parviennent à capturer l’essence de l’éternelle jeunesse.

Etant entendu que c’est peut-être bien ça, le sens de la vie : faire du skate, les cheveux au vent, sans rien d’autre à quoi penser que l’instant présent…

 

Site de l’auteur : http://www.hughholland.com

Advertisements

About Focus Webzine

Une vision de l'activité sportive...
This entry was posted in Littérature and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s